Myclinic

MY-CLINIC

Tumeurs cutanées

La chirurgie de la peau est un domaine de la chirurgie plastique qui englobe un large éventail de procédures visant à traiter les problèmes de la peau, y compris les lésions cutanées, les cicatrices, les tumeurs cutanées, les malformations congénitales, les brûlures et les imperfections esthétiques.
 
La chirurgie de la peau peut jouer un rôle important dans l’amélioration de l’apparence et de la qualité de la peau, mais il est important de comprendre que la chirurgie seule ne garantit pas une peau belle et saine.

Exérèse

L’exérèse des tumeurs cutanées est une procédure chirurgicale qui consiste à retirer chirurgicalement les tumeurs cutanées de la peau. Cette procédure est réalisée pour diverses raisons, notamment pour prévenir la propagation de la maladie, pour obtenir un diagnostic précis, pour soulager les symptômes ou pour des raisons esthétiques.

Voici les étapes typiques de l’exérèse des tumeurs cutanées :

  • Préparation : Avant la chirurgie, le patient est généralement évalué par un médecin pour déterminer la taille, le type et l’emplacement de la tumeur cutanée. Des tests supplémentaires tels qu’une biopsie peuvent être réalisés pour évaluer la nature de la tumeur.
  • Anesthésie : Pendant la chirurgie, une anesthésie locale est généralement administrée autour de la zone à traiter pour engourdir la peau et minimiser l’inconfort du patient.
  • Excision chirurgicale : Le chirurgien plasticien utilise un scalpel ou un bistouri pour enlever délicatement la tumeur cutanée, en veillant à inclure une marge de tissu sain autour de la tumeur pour s’assurer qu’elle est complètement éliminée.
  • Fermeture de la plaie : Après l’excision de la tumeur cutanée, la plaie est généralement fermée avec des sutures pour favoriser la guérison et réduire les cicatrices. Des techniques de suture précises peuvent être utilisées pour minimiser les cicatrices visibles.
  • Soins post-opératoires : Après la chirurgie, des instructions spécifiques de soins post-opératoires sont fournies au patient, y compris l’application de pommades antibiotiques ou cicatrisantes, ainsi que des conseils pour prévenir les complications telles que l’infection ou l’hématome.